Les katas du Shotokan

logo_club1 Voici les 26 katas du Karaté-Do style Shotokan (il ne manque que les trois Taikyoku : shodan, nidan et sandan ainsi que ten-no-kata).

Ils sont réalisés par Hirokazu Kanazawa qui est une référence incontournable du Karaté-Do Shotokan.

A savoir que certaines écoles de karaté Shotokan ne pratiquent que certains de ces katas. D’ailleurs Maître Funakoshi considérait qu’il n’était pas utile de connaître la totalité des katas.

En fait, la bonne méthode consiste à étudier les katas correspondant à votre niveau et choisir un kata qui deviendra votre kata favori (et que vous travaillerez de façon régulière).

A l’intention des élèves de l’école

Concernant les diagrammes il peut y avoir une (légère) différence sur des points techniques de certains katas et, dans ce cas là, il convient (bien évidemment) de ce conformer aux directives de Patrick.

Heian « La paix ou tranquillité »

shodan

heian-shodan (diagramme en pdf)

nidan

heian-nidan (diagramme en pdf)

sandan

heian-sandan (diagramme en pdf)

yodan

heian-yodan (diagramme en pdf)

godan

heian-godan (diagramme en pdf)

Tekki « Le cavalier de fer »

Les 3 tekki, où la position prédominante est kiba-dachi, position dite du «cavalier», ont la particularité de s’exécuter dans un seul et unique axe (enbusen)

shodan

tekki-shodan (diagramme en pdf)

nidan

tekki-nidan (diagramme en pdf)

sandan

tekki-sandan (diagramme en pdf)

Bassai-Daï et Bassai-Sho « Pénétrer dans la forteresse »

Ces deux katas, daï pour la version longue et sho pour la version courte, quoique portant le même nom, sont très distincts et exigent une grande puissance.

Bassai-Daï

bassai-dai (diagramme en pdf)

https://www.youtube.com/watch?v=uHDY8qj95MM

Bassai-Sho

bassai-sho (diagramme en pdf)

Kanku-Daï et Kanku-Sho « Le regard vers le ciel »

kanku-daï est le plus long des katas du shotokan puisqu’il comporte 65 mouvements

Kanku-Daï

kanku-dai (diagramme en pdf)

Kanku-Sho

kanku-sho (diagramme en pdf)

Empi « Le vol de l’hirondelle »

Il est appelé ainsi car il est composé d’un saut assez atypique faisant penser au vol d’une hirondelle (c’est-à-dire rapide et changeant)

empi (diagramme en pdf)

Jion

Du nom d’un temple bouddhiste situé en Chine

(la garde de départ rappelle les écoles de boxe chinoises)

jion (diagramme en pdf)

Jitte « 10 mains »

Encore appelé Jutte (où « ju » signifie clairement 10 et « te » la main), sous-entend un combat contre 10 adversaires

jitte (diagramme en pdf)

Jiin « Temple sacré »

jiin (diagramme en pdf)

Hangetsu « La demi lune »

Ce kata est en partie respiratoire. Il existe deux formes différentes pour exécuter les passages spécifiquement respiratoires, l’une se reportant à l’aspect « santé » et l’autre à l’aspect « martial »

hangetsu (diagramme en pdf)

Gankaku « La grue sur un rocher »

Insiste sur la puissance et l’équilibre sur une jambe

gankaku (diagramme en pdf)

Chinte « Étrange main »

Vestige de forme ancienne à majorité de techniques circulaires

chinte (diagramme en pdf)

Sochin « La force tranquille »

Particulièrement intéressant à cause de la position fudo dachi

sochin (diagramme en pdf)

Gojushio-Sho et Gojushio-Daï « 54 pas »

« Sho » et « Daï » ne font pas référence à la longueur du kata, mais à l’amplitude des mouvements

Gojushio-Daï

gojushiho-dai (diagramme en pdf)

Gojushio-Sho

gojushiho-sho (diagramme en pdf)

Nijushiho « 24 pas »

Le rythme est particulier, grâce à une succession de temps rapides et lents

nijushiho (diagramme en pdf)

Unsu « La main dans le nuage »

C’est le seul kata comprenant un mawashi-Geri. Ce kata est également caractérisé par des techniques de coups de pieds depuis le sol.

A l’origine ce kata ne faisait pas parti de l’enseignement de maitre Funakoshi.

unsu (diagramme en pdf)

Meikyo « Polir le miroir »

Possède un saut très particulier (sankaku tobi geri)

meikyo (diagramme en pdf)

Wankan « La couronne du roi »

C’est le plus court des katas shotokan

wankan (diagramme en pdf)

————-

Voilà, maintenant….. à vous de jouer.